Page d'accueil

Par autorisation du Service de l'Enseignement privé du Département de l'Instruction Publique, de la culture et du sport de la

 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE

l'Institut Capacité en droit décerne, après une formation pour adultes sur une année académique, le

CERTIFICAT DE CAPACITE EN DROIT SUISSE

L'origine de cette formation continue

La Capacité en droit est une formation continue pour adultes,  sur une année, conçue à l’origine en 1804 en France par Napoléon Bonaparte. Elle a été introduite en Suisse pour la première fois en 2008. La première session à Genève a eu lieu en septembre 2009 à l’Université de Genève. De même pour la deuxième et la troisième sessions 2010-2011.

Nul n'est censé ignorer la loi

 Photo de la salle des cours de l'Institut Capacité en droit.

image-7460333-da967771a1de4d12adeca2797cceee28.w640.jpg
image-8018158-IMG_20160802_193147.w640.jpg

  

L’équipe de gestion de l’Institut Capacité en droit

De  gauche  à droite: Besa LUTFIU administratrice,  Rita FRANCESHET juriste assistante académique,  Odette GANCS chargée de la communication et Marine PARRILLA assistante en communication

 Cette formation n'est plus assurée par l'Université de Genève, en raison du départ à  la retraite du Professeur HADI, responsable de la Capacité en droit au sein de  cette Université. Elle est desormais assurée par l'Institut Capacité en droit, unique établissement de formation autorisé en Suisse romande à délivrer le Certificat de Capacité en droit suisse.

Ayant constaté que la Capacité en droit correspond à un besoin réel dans le canton de Genève, les avocats et enseignants qui ont assuré cette formation à l'Université de Genève, de 2008 à 2011, ont décidé de continier  d'assurer cette formation à Genève dans le cadre d'une association scientifique  sans but économique,  respectant le même programme et sous la direction du même professeur, fondée conformément aux articles 60 et suivants du code civil.

L’Institut Capacité en droit est une association sans but économique qui vise à diffuser gratuitement, ou contre le coût réel, l'information juridique à toutes et à tous les habitants de Geève et de la Suisse romande qui souhaitent se former en droit ou, du moins, connaitre leurs droits et obligations.

L'iassociation  accorde gratuitement, par le biais des avocats membres, son aide à toutes celles et à tous ceux qui ont besoin de conseils juridiques pour défendre leurs intérêts. Cliquez sur   le lien  "consultations gratuites" en haut de cette page.


image-8017912-Affiche_2.w640.jpg

Il s’agit de la dernière publication de notre institut.

L’ouvrage est disponible dès avril 2017 au prix de 45 CHF

Pour réserver votre exemplaire, il suffit de nous envoyer un e-mail

geneve-droit@laposte.net

TABLE DES MATIERES

(Extraits)

I /  Qu’est qu’une carrière internationale ?
- Les sociétés multinationales
- Les Organisations Internationales gouvernementales et non gouvernementales
-  Les fonctionnaires internationaux 
II / - Les avantages de la carrière internationale
        A/- Avantages matériels
a)     Le traitement
b)    Les avantages sociaux
c)     La retraite
d)    L’exoration d’impôts
III/ - Les inconvénients de la carrière internationale
IV / - Comment entrer  dans une organisation internationale
            A/- Les qualifications requises 
          B/- Comment prendre connaissance  des emplois vacants
          C/- Comment faire acte de candidature
V/ Le personnel des organisations internationales gouvernementales
ONU, UNESCO, OIT, OMC, UIT, OCDE, UE, CERN,  OEA, OUA, LA, etc…
          A/- les conditions générales de recrutement
          B/- les différentes catégories de personnels
VI/ Les stages au sein des organisations internationales
          A/- Stages d’information
            B/- Stages d’élèves interprètes
VII/ Les études supérieures de droit et de relations internationales
A-  En Europe
B-   En Amérique
C-   En Asie
Annexes
-Annuaire des Organisations Internationales gouvernementales et des ONG
-Les Fondations à vocation internationale qui accordent des bourses

Témoignages

Ci-après une dizaine de témoignages des personnes sélectionnées  parmi les diplômé(e)s de la Capacité en droit de 9 dernières années car elles représentent les différents objectifs que cherchent celles et ceux qui décident de suivre cette formation.



Doina ISTRATI







Diplômée en juin 2014, je constate aujourd’hui que ma décision prise en mai 2013 de suivre les cours de la Capacité en droit, était un acte qui a marqué un tournant dans ma vie. Après avoir été étudiante et simple salariée à temps partiel, une fois diplômée, j’ai monté mon entreprise de gestion administrative grâce aux connaissances juridiques acquises lors de mes études de la Capacité en droit. Ci-après le lien de mon entreprise


Soraya JALALY








Après une longue hésitation concernant la formation que je dois faire à Genève du fait que je suis d’origine étrangère sans diplôme suisse, je suis tombée, en juin 2014, par le  hasard de Google sur le site de la Capacité en droit. Alors je dis merci à Google qui m’a permis d’obtenir en 2015 mon premier diplôme suisse reconnue par l’Etat qui m’a permis d’avancer dans ma vie privée et professionnelle.



Sarah NANZER







J’ai suivi deux modules de la capacité en droit en 2011 pour comprendre les bases du droit afin de ne pas commettre des erreurs juridiques dans mon métier de chargée de la publicité du guide touristique de Genève. Je suis ravie d’avoir été en classe rue des Savoises :

http://www.le-guide.ch/


Maira CRUZ










Etant artiste s’intéressant à la joie de la vie, le droit était pour moi synonyme de policiers et tribunaux. Donc je ne l’aimais pas. Mais  ayant suivi pendant deux semaines ma meilleurs amie Sarah NANZER aux cours de la capacité en droit, j’ai pris gout et décidé de m’inscrire aux module I et II de 2011 pour un peu comprendre ce que je suis censée connaître, car nul n’est censé ignorer la loi. Je suis ravie d’avoir suivi  Sarah. Ça m’a été très utile. Maintenant je peux, dans  mon environnement social, parler d’autre chose que de  l’art.



Pascal BARRE








Informaticien chef d’entreprise de prestations informatiques










Maintenant je suis bien rassuré grâce à ma formation de la Capacité en droit 2013/2014, je peux me défendre tout seul lorsque l'on m'attaque en justice ou par des poursuites, sans me faire  assister par un avocat. Je peux me défendre tout seul. Merci aux avocats de  l'équipe de la Capacité en droit.


Alexandra AMSTAD









Employée de l’Administration fiscale cantonale, service des enregistrements, le Capacité en droit. 2013, m’a permis d’avancer dans ma carrière. J'ai fait le bon choix.



Catherine STAUBLE









Traductrice de métier et diplômée de l’Université de Genève, j’ai suivi les cours de la Capacité en droit en 2012 afin de mieux maitriser la terminologie juridique et d’éviter de commettre des erreurs en traduction des textes juridiques  français ou vers le français.


KASPERKIEWICZ Maciej













La Capacité en droit suisse m’a parmi de bien comprendre le fonctionnement de mon pays d’adoption. Je suis honoré pour avoir obtenu mon diplôme en 2013.



ROJAS-TROVA Elodie










Auteur de plusieurs ouvrages de littérature française et poésie, j’ai décidé en 2013 de suivre les cours de la Capacité en droit afin de bien défendre mes droits d’auteur. Merci  pour l’équipe de la Capacité en droit.


MOSTIPAN Svitlana












Russe d’origine mais maitrisant bien le français, l’anglais et l’allemand, mes connaissance de 4 langues et mon diplôme de la Capacité en droit obtenu en juin 2011 m'ont permis, dès juin 2011, de trouver un poste dans une banque privée à Genève, grâce, pour une partie,  au cour du droit bancaire.


Dernière mise à jour du site: le 13 avril  2017

Merci pour avoir consulté le site de mon institut
Svitlana
image-placeholder.png